Les Bêtes de la HE
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 c' est un scandale on empoissone notre jeunesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DesperoS
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 50
Localisation : Rochefort
Jeu préféré : touche pipi
Loisirs : la cuisine dietetique
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Dim 19 Fév 2006 - 3:29

Les ados français goûtent plus le joint que la cigarette



Les adolescents français goûtent plus facilement le joint, composé de tabac et de cannabis, que la cigarette, selon une étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) que s'est procuré l'AFP.

D'après la recherche, basée sur une étude réalisée en 2003 auprès de 16.000 élèves âgés de 12 à 18 ans, 30,3 % des adolescents ont goûté tabac et cannabis, deux composants souvent indissociables du joint, et 27,5 % n'ont fumé que du tabac.

"Tous les consommateurs de cannabis sont des consommateurs de tabac et pas l'inverse", explique Marie Choquet, chercheur à l'Inserm et co-auteur de l'étude, qui travaille à la Maison des adolescents de l'hôpital Cochin. "L'essentiel du changement s'est fait entre 1999 et 2003, précise la scientifique. Deux facteurs sont intervenus : la baisse de la consommation du tabac et la hausse de celle du cannabis."

Les jeunes âgés de 15 à 18 ans sont les plus concernés. "Le cannabis n'est pas une substance de +petits+, remarque Marie Choquet. Il s'installe à la fin du collège et au lycée." 58 % des élèves de 18 ans avouent avoir fumé du cannabis, contre 14 % de ceux âgés de 14 ans, d'après l'étude de l'Inserm. Conséquence notable : les consommations régulières augmentent. "Le cannabis est un produit plus adictogène que l'alcool, et presque autant que la cigarette", observe-t-elle.

Le risque santé est donc important. "Si les tabacologues basent leurs études uniquement sur le tabac et pas sur le cannabis, ils ne vont rien trouver", commente Marie Choquet. Le phénomène est toutefois très récent, ce qui limite le champ d'étude. Le cannabis a ainsi un effet sur le mental, quand la consommation est excessive. "80 % des jeunes patients qui débutent leur pathologie mentale ont une consommation excessive de cannabis", observe le docteur Philippe Nuss, psychiatre à l'hôpital Saint-Antoine.

Elément d'intégration chez les adolescents, fortement connoté, ce produit, ingéré à haute dose, modifie la conscience et la perception du temps, provoque des retards intellectuels et favorise les troubles de l'attention et de la mémoire, selon les différentes études. La réussite scolaire en pâtit, surtout chez les adolescents déjà en difficulté.

"Pétard du matin, poil dans la main. Pétard du soir, trou de mémoire", résume Jean Costentin, chercheur au CNRS, qui insiste sur le "syndrome amotivationnel, et la perte d'intérêt" liée au cannabis. "Ceux qui fument régulièrement perçoivent une dualité de leur comportement. Ils comprennent que le cannabis les aide à dormir et à entrer en relation avec les autres. Mais ils se rendent comptent qu'il les met à certains moments dans des états d'anxiété ou de psychose", affirme le Dr Nuss.

L'effet est d'autant plus dévastateur que la consommation est précoce. "Le THC (Tétrahydrocannabinol présent dans le cannabis) modifie les cellules neuronales, et donc le système nerveux central", qui est en formation à l'adolescence. "Plus on en consomme, plus le risque de développer des pathologies graves, type schizophrénie, est important", avance-t-il. Le risque est aussi physique. "Le cannabis entraîne, outre une dépendance comportementale, une addiction au tabac", relève Philippe Molimard, fondateur de la tabacologie en France. Il peut favoriser les maladies liées à cette consommation.

"Mais une question doit être posée : est-ce que le cannabis révèle une maladie, ou bien est-ce qu'il la crée?", demande le tabacologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pele
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 44
Localisation : le mont chauve
Loisirs : tout est loisir
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Dim 19 Fév 2006 - 4:35

Le glioblastome multiforme est la forme la plus commune de cancer du cerveau. Ce cancer est très difficile à traiter, il résiste fréquemment à la radiothérapie, à la chimiothérapie et à la chirurgie. Les chercheurs pensent utiliser les cannabinoïdes pour empêcher la croissance de ce cancer en détruisant les vaisseaux sanguins qui le nourrissent.




une feuille de cannabis


La croissance des vaisseaux sanguins dans les tumeurs est associée à la production de VEGF (facteur de croissance vasculaire endothéliale). Des tests sur les souris ont montré que les cannabinoïdes peuvent empêcher la croissance des vaisseaux. Les extraits de cannabis 9-THC semblent diminuer la production de VEGF en augmentant l'activité de la céramide, une substance qui commande la mort des cellules.

Le traitement a été testé avec succès chez deux patients atteints par le cancer du cerveau, pour qui les traitements traditionnels s'étaient révélés inefficaces. Les cannabinoïdes ont été injectés directement au sein de la tumeur. Comme chez les souris, on a observé une diminution du niveau de VEGF. Bien qu'il ne s'agisse encore que de résultats préliminaires, cette découverte est encourageante et pourrait conduire à de nouveaux traitements.
ET IL Y EN A PLEIN D AUTRE COMME CA PAS QUE POUR LE CANCER MAIS AUSSI POUR SOIGNER LES MEMES SCHYZO cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1028
Age : 43
Localisation : Dans la brume...
Jeu préféré : Battlefield 2
Loisirs : Moto, BF², Mapping CS, Reggae, mes potes...
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Dim 19 Fév 2006 - 7:16

Spliff Ouais c'est un scandal Spliff


Moi perso je ne fume pas de tabac.


Bon vais en rouler un Spliff


oki, oki je sors... avec mon spliff HéHé


Afro2

_________________
Click SVP-> Rasta Land,Indus,Transp,Sécu,Env
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alaric.forumactif.com
C@limErO
AFK
AFK
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1093
Age : 45
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Dim 19 Fév 2006 - 11:44

1750


Probablement originaire d'Asie, cette plante est cultivée depuis fort longtemps. La langue populaire a donné à la marijuana différents noms. En français, c'est le pot et la mari. Aux Indes, on appelle bang la marijuana de qualité moyenne et ganga celle de qualité supérieure. Au Maroc, on parle de kif, de dagga en Afrique australe et de ganga en Jamaïque.

Le cannabis produit aussi une résine ambrée qui, à l'état à peu près pur, donne une drogue appelée charas aux Indes et haschich en Occident et au Moyen-Orient.

Quant au terme marijuana, il a une origine étymologique assez obscure. Selon des sources, ce serait la contraction de deux prénoms populaires au Mexique, c'est-à-dire Maria et Juana. D'autres pensent que ce terme s'apparente à la famille de mariguano qui, au Mexique, veut dire «enivrant», de même que le terme managuango, d'origine panaméenne, qui a le même sens.

L'utilisation du cannabis est très grande. Sa tige fournit en effet des fibres textiles résistantes qui servent à la fabrication de fils et de câbles. On peut aussi fabriquer des couvertures, des vêtements, des drapeaux et des voiles de bateau. Les graines sont riches en une huile, semblable à l'huile de lin, qui entre dans la fabrication du savon et de la peinture. Au Canada, on cultivait le cannabis pour faire échec à l'érosion et à la violence des vents.

Après ce court historique, j'aimerais aborder le côté médical.

La première description du cannabis nous vient d'un traité de médecine attribué à l'empereur de Chinois Chen-Nong qui aurait vécu vers l'an 2700 avant Jésus-Christ. De plus, des découvertes archéologiques en Égypte, suite à des fouilles effectuées dans un endroit vieux de 3 000 à 4 000 ans, nous ont révélé l'utilisation du cannabis. Hérodote, historien grec, mentionne dans ses écrits que l'inhalation de fumée de cannabis comptait parmi les rites funéraires de purification chez les Scythes, un peuple de langue iranienne établi entre le Danube et le Don à partir du 12e siècle avant Jésus-Christ.

Le plus ancien des Veda, livres sacrés de l'hindouisme, écrit en sanskrit à partir de l'an 1800 avant Jésus-Christ, signale les propriétés du cannabis.

De même, dans l'Avesta, livre saint des Zoroastriens, originaires du nord de la Perse et remontant à 600 ans avant Jésus-Christ, on mentionne que la résine de cannabis provoque l'ivresse. Aussi, la divinité hindoue Civa porte, parmi d'autres titres, celui de Seigneur du bang. Même de nos jours, le bang joue un rôle important dans les pratiques religieuses de nombreux Hindous, du point de vue symbolique et thérapeutique.

En Europe, on n'a vraiment commencé à s'intéresser à l'usage du cannabis sur le plan social et thérapeutique que vers l'an 1798, c'est-à-dire après le retour de l'Égypte du corps expéditionnaire de Napoléon.

Au XIXe siècle, la médecine occidentale a fait une plus large place au cannabis à cause de l'influence de deux auteurs: le Dr O'Shaughnessy, médecin anglais rentré des Indes en 1843, et Moreau de Tours, un Français qui a beaucoup écrit sur l'emploi thérapeutique et l'abus du cannabis, en 1845.

En Europe, le cannabis n'a commencé à faire des adeptes qu'en 1844, date de la fondation à Paris du Club des Hachichins avec entre autres comme adeptes Balzac, Hugo, Beaudelaire et Gautier.

Au Canada, l'apothicaire français Louis Hébert, arrivé avec Samuel de Champlain en 1606, fut le premier colon à cultiver le cannabis en Amérique du Nord.

Des études et des commissions sur le sujet, il y en a eu beaucoup, dont la plus exhaustive remonte en 1894, avec ses 3 281 pages et ses sept volumes. Il s'agissait du Indian Hemp Drugs Commission Report, publié aux Indes en 1894. Par la suite, il y a eu les études suivantes, dont The Guardian Committee Report, du nom du maire de New York, The Baroness Wootton Report, publié en Angleterre, ainsi que chez nous, le rapport de la Commission Le Dain.

Un argument utilisé contre la légalisation à des fins médicinales est que la marijuana existe actuellement sous forme de médicament, c'est-à-dire le THC, soit le tetrahydrocannabinol, commercialisé sous le nom de Marinol.

Le problème est que le THC, comme la plupart des médicaments, est absorbé par l'appareil gastro-intestinal de façon lente et irrégulière et que la rapidité de son absorption peut aussi être affectée par les aliments contenus dans l'estomac.

De plus, le THC provoque assez fréquemment des effets secondaires indésirables chez les patients, qui alors cessent de le consommer.

Quant à la marijuana qui a aussi, il faut le dire, des effets secondaires nocifs, son absorption rapide par voie pulmonaire occasionne chez certains patients un avantage réel.

--------------------------------------------------------------------------------------
pour se qui concerne sette plante elle existait avent jesus-christ...elle servais a cree des vetemements et autre avec sa fibre tres resistente!!!a l heure actuel le cannabis est servi en laboratoir du style PUF pour les grand malade a teint d 1 cancer(d on un amis a fait usage pour sa maladie),mais se qui abime la santer ses bien la cigarettes!!et l alccol que l etats mes en vente libre dans tous les commerces!!pour ma part je fume pas la cigarette sa veux dire pas de shit pas de seche scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C@limErO
AFK
AFK
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1093
Age : 45
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Dim 19 Fév 2006 - 12:40

Origine et centre de domestication
L'histoire de la diffusion de Cannabis sativa, aussi appelé chanvre indien, se confond avec celle des migrations humaines, tellement qu'on l'a surnommé "suiveur d'hommes". La plante aurait pour origine les steppes du Turkestan, une zone qui correspond de nos jours aux républiques d'Asie centrale de l'ex-URSS et au nord-ouest de la Chine Diffusion du cannabis avant l'ère chrétienne). À ces endroits, on a retrouvés des fragments de tissus faits de fibres de cannabis datant du Ive millénaire avant notre ère. Aujourd'hui, l'herbe pousse encore de façon sauvage dans la vallée de la Tchou, aux Kasakhstan et Kirghizistan et elle couvre environ 150 000 hectares.



SOMMET



De l'Asie à l'Europe, puis à l'Égypte
À la fin du IIIe millénaire avant J.-C., les peuples nomades des steppes d'Europe et d'Asie centrale commencent à voyager et à se disperser. Le cannabis arrive dans le nord de l'Inde avec les Aryens, partis de l'est de la mer Caspienne. Là, il devient un psychotrope noble.Un des quatre livres saints des indo-Aryens, l'Atharvaveda, vante les pouvoirs euphorisants du chanvre, qui est un autre nom pour le cannabis. Vers l'ouest, il est plus difficile de retracer les étapes de la diffusion de C. sativa. En plusieurs endroits de l'Europe centrale, des objets de poterie décorée datant du début du IIIe millénaire ont été trouvés. Les archéologues croient qu'il s'agit de contenants destinés à brûler du cannabis. Dans un lieu funéraire de Roumanie, à la fin du IIIe millénaire, on a retrouvé un bol ressemblant à un fourneau de pipe qui contenait des graines. Toujours à cette même époque ( fin du IIIe millénaire ) apparaît un nouveau style de décoration des poteries: le "cordé", obtenu par l'application de cordons de chanvre sur la terre encore humide. Le peuple cordé, gueriers et pasteurs nomades, va dominer l'Europe centrale et orientale au moment de la transition entre le néolithique et l'âge du bronze. Il étend alors son influence de la Russie centrale à l'est de la France, de la Scandinavie à la Suisse.

De plus, dès le IIIe millénaire, des routes commerciales relient les premières civilisations: le Nil à l'Asie centrale, le Croissant fertile (actuels Irak et Syrie ) à l'Indus ( grand fleuve d'Asie ). C'est grâce aux échanges entre les peuples que la connaissance du cannabis est transmise jusqu'à l'Égypte, grande puissance du temps. Un papyrus écrit sous le règne d'Aménophis 1er ( XVIe siècle av. J.-C. ), parle du cannabis comme faisant partie des plantes sacrées des pharaons. Il servait alors dans la composition d'un encens et de philtres magiques.



SOMMET



Le passage à l'ère chrétienne: ancrage du cannabis au Moyen-Orient
Les invasions indo-européennes ( Hittites, Indo-Iraniens ) qui viennent du nord de l'Iran, achèvent d'ancrer le chanvre dans les civilisations du Moyen- Au IXe siècle av. J.-C., il est utilisé comme encens en Assyrie. Des fouilles archéologiques faites en Turquie, près d'Ankara et donc au cœur de l'empire hittite, prouvent l'utilisation de fibres de chanvre enn 800 av. J.-C..

Plus au nord, on retrouve les Scythes qui sont des guerriers iraniens provenant de la mer d'Aral. Ils cultivent le cannabis au bord de la Volga vers 1000 av. J.-C.. L'herbe se propage avec eux vers l'Europe jusqu'aux Balkans, à Kiev, en Bavière et même en Italie du Nord. Les gens de ce peuple utilisent le cannabis dans des bains de vapeur. En effet, ils fabriquent des genres de réservoirs et jette des pierres rougies par le feu à l'intérieur. Ensuite, ils prennent place autour du réservoir et jettent, sur les pierres, des graines de chanvre. La vapeur s'en dégageant est supposée les purifier. On a retrouvé des restes de cannabis dans des contenant de cuivre, dans des tombes datant de 400 av. J.-C. dans la partie occidentale des monts Altaï, au Kazakhstan. Ces contenant pourraient être les descendants des prototypes préhistoriques en poterie tels que décrits plus haut dans ce même travail. Ces contenants montrent aussi le rôle primordial du cannabis dans la culture des steppes.

Le cannabis apparaît aussi dans la littérature. Au IVe siècle, Homère, poète grec, décrit dans l'Odyssée comment Hélène de Troie fait boire à son mari un philtre qui abolit la tristesse. Ce philtre est sûrement composé de chanvre mélangé à d'autres drogues telles que l'opium. Les civilisations grecque et romaine, au nord de la Méditer-ranée, connaissent donc bien les effets de la plante. Aux Ier et IIe siècles, les Romains utilisent beaucoup le chanvre pour confectionner les cordages de leurs navires. Ils l'importent en Gaule où les légions de César l'ont trouvé poussant en abondance. À cette époque, il est bien vu de distribuer, dans les grandes fêtes et les banquets, des graines de cannabis comme euphorisant, mais ce type de consommation est marginal.

En 175, le médecin Galien met en garde la population contre l'utilisation du cannabis dans les pâtisseries, car cette herbe aurait "la vertu de blesser le cerveau quand on en prend trop". Il s'agirait peut-être du premier cas de dénonciation de l'herbe.



SOMMET



Le cannabis et les religions: diffusion en Afrique, en Chine et en Indonésie
Avec l'avènement de l'hindouisme, au IIIe millénaire av. J.-C., le cannabis fait son entrée dans les religions. Il porte alors le nom de bhang. Considéré comme un médiateur avec les dieux, il devient indispensable à la pratique de la méditation par la caste sacerdotale des brahmanes. On l'utilise surtout lorsqu'on invoque le dieu Çiva. Apparu en Inde au VIe siècle av. J.-C., le bouddhisme emprunte aux brahmanes leur goût pour le cannabis. Selon la légende,pendant les sept étapes que suivit Bouddha pour atteindre l'illumination, il ne se nourrissait que d'une graine de chanvre par jour.

Les missionnaires qui ont pour mission de transmettre la foi bouddhiste à travers l'Asie emportent ces graines sacrées avec eux, de même que plusieurs préparations à base de cannabis, des potions à la résine compressée ( charas ), en passant par les feuilles et les fleurs séchées (ganja ), que l'on fume dans une pipe, le chillum. Au début du IIe siècle de notre ère, le bouddhisme se répand en Indonésie et en Chine. Au XIIe siècle, ce sont les moines bouddhistes chinois qui importent le chanvre au Japon.

À partir du VIIe siècle de notre ère, une nouvelle religion apparaît encore, l'islam. Cette nouvelle religion joue un rôle très important dans la propagation du cannabis, bien que la loi coranique condamne à 80 coups de fouet celui qui boit un liquide enivrant. Mais cet interdit ne semble viser que le vin. Les textes ne citent pas l'usage du chanvre dans le monde musulman avant le XIe siècle. Il est alors utilisé du Yémen à la Syrie. Au Moyen Âge, dans l'islam, la consommation du cannabis semble limitée à des élites qui le consomme mêlé à des boissons ou des aliments. On en retrouve même quelques recettes dans les contes des Mille et une nuits, écrits entre 1000 et 1700.

Le cannabis doit son nom populaire de haschich à l'arabe, où le mot hachîch signifie "herbe". Cette appellation apparaît à partir du XIVe siècle. À l'époque où le soufisme connaît son apogée, vers le XIIe siècle, le monde arabe commence à fumer le cannabis. Cette pratique aurait été introduite en Égypte par des soufis syriens et viendrait d'Iran avec la pipe à eau, peut-être elle-même venue d'Inde. Certaines autres sources que les premiers fumeurs sont les envahisseurs mongols qui prennent Bagdad au XIIe siècle. Dans le Maghreb, la pratique serait apparue au XIVe siècle, voire au XVe siècle et serait longtemps restée limitée aux membres des confréries mystiques.

Entre 1090 et 1272, la secte des Assassins ou hachîchiyyîn voit le jour en Irak et en Syrie. Ce groupe, fondé par un Perse ismaélien, Hassan ibn-el-Sabbah, pratique l'assassinat politique pour contester le pouvoir sunnite de Bagdad. Il est soutenu par les Fatimides, dynastie de chiites ismaéliens qui domine l'Égypte de 969 à 1171. Lors de son voyage en Perse en 1275, Marco Polo raconte comment les Assassins étaient mis en condition par leur maître après avoir bu "un breuvage qui les endormaient aussitôt". Toutefois, aucun auteur arabe de l'époque ne fait mention de l'usage de cannabis par les Assassins. Le surnom de hachîchi qui leur est donné en Syrie devrait plus être compris comme une image marquant le mépris et le désaccord du peuple sunnite envers le fana-tisme de cette secte d'"intoxiqués de leur Dieu".

Après avoir pris le Caire aux Fatimides à la fin du XIIe siècle, les sunnites essaient d'enrayer l'expansion de l'utilisation du cannabis en donnant des peines aux fumeurs. On va même jusqu'à leur arracher les dents.Mais tout cela reste vain, puisqu'en Égypte, la consommation était devenue purement récréative et avait gagné toutes les classes sociales. Dès le XIVe siècle, les marchands arabes et grecs font le commerce du haschich à travers tout le monde musulman.

Ce sont ces marchands qui ont joué un très grand rôle dans la diffusion du cannabis dans l'Afrique noire, qui commence par l'est, dès la fin du 1er millénaire. Des comptoirs apparaissent le long de la côte et le cannabis est au coeur des échanges qui se font entre les Orientaux et les Banthous (peuples d'Afrique, du sud à l'équateur ) d'Afrique centrale, en pleine expansion vers le sud.

Les plus anciennes traces de chanvre en Afrique, ce sont des fourneaux de pipes à eau datant du début du XIIIe siècle, retrouvés dans le nord du Kenya et le sud de l'Éthiopie. Au milieu du XVe siècle, on retrouve le cannabis en Afrique du sud. Vers l'ouest, sa progression est plus lente: il n'est connu au Zaïre, au Congo et en Angola actuels que dans la seconde moitié du XIXe siècle. À ces endroits, on l'appelle riamba, liamba ou diamba. L'Afrique de l'ouest ignore la plante jusqu'au retour des soldats nigérians ayant combattu en Asie pour la Grande-Bretagne, vers 1945, soit à la fin de la 2e Guerre mondiale. C'est que, dans ces pays, la drogue entrait en conflit avec des produits indigènes comme la datura ( stramoine), l'iboga ou la noix de kola au Congo et au Gabon. Le Sénégal pose une énigme aux historiens: dans certaines régions existe une tradition de culture du cannabis qui remonte au moins au début du XXe siècle. Cela pourrait indiquer que les pasteurs nomades venus d'Égypte ont fait diffuser très tôt le chanvre dans l'Afrique sahélienne.



SOMMET



Les conquêtes: le nouveau monde
Au XVe siècle, à Rome, le cannabis est assimilé à la sorcellerie et on en interdit alors l'usage. Mais certaines pratiques subsistent toutefois en Roumanie , en Tchécos-lovaquie et en Hongrie. En Irlande, jusqu'à récemment, les jeunes femmes consommaient du cannabis pour voir qui deviendrait leur époux.

En même temps, on continue de cultiver la plante pour ses fibres qui servent à fabriquer les voiles et les cordages des navires. On fabrique aussi, avec l'huile des graines, de la peinture et du vernis qui recouvrent les bateaux. La plante devient indis-pensable aux conquêtes et les européens en exportent la culture sur les territoires con-quis ( voir la carte: Diffusion du chanvre à fibre et du cannabis du XVIe au XIXe siècle ). Dès le XVIe siècle, les espagnols commencent des plantations au Chili et au Pérou. Ensuite, les Français en commencent aussi au Canada. Au début du XIXe siècle, la maîtrise des champs de la Russie, où se trouve près de 80% des ressources européennes en fibres, sera l'un des enjeux des campagnes napoléoniennes.

En 1798, la vente du cannabis est interdite en Europe, de même que son usage. En 1845, Jacques-Joseph Moreau de Tours, un psychiatre parisien, vante les mérites du cannabis dans le traitement de l'aliénation mentale. À la même époque, l'écrivain Théophile Gauthier se passionne pour la drogue et décide de fonder un club, le club des Hachichins et entraîne avec lui de grands écrivains comme Alexandre Dumas, Charles Baudelaire, Gérard de Nerval et Eugène Delacroix.

Au milieu du XIXe siècle, l'Occident retrouve l'usage thérapeutique du cannabis et l'utilise comme antalgique, somnifère, antitussif ou même pour soigner les douleurs menstruelles, comme c'est le cas pour la reine Victoria. Il devient donc un élément essentiel à toute bonne pharmacie personnelle.



SOMMET



Le cannabis en Amérique
Les premiers Américains à découvrir le cannabis sont sûrement des esclaves africains expatriés au Brésil par les Portugais, au XIXe siècle. La véritable patrie de cette plante est la Jamaïque, où les Britanniques ont introduit sa culture pour les fibres au XVIIe siècle. Les esclaves ne connaissent pas les propriétés de cette plante, mais finiront par les découvrir vers 1875. Ces Jamaïcains rebaptisent le cannabis ganja, l'herbe qui permet d'oublier les dures journées de travail. Des Caraïbes, le cannabis se propage au Mexique, où sa culture par les paysans commence vers 1880. Ce sont eux qui lui donne le nom de marijuana.

Au début du XXe siècle, la consommation de marijuana apparaît aux États-Unis, suivant les traces des immigrants mexicains et des marins caraïbes: les premiers fumeurs sont signalés au Texas et à La Nouvelle-Orléans. Ensuite, la consommation se dirige vers les intellectuels et vers les artistes de music-hall des grandes villes. Dans les années 1930, on retrouve plusieurs cafés-fumoirs à New-York. Au même moment, l'usage médical du chanvre disparaît à cause de la trop forte concurrence des nouveaux produits pharmaceutiques et des nouvelles découvertes dans ce domaine. Cannabis sativa devient dès lors une drogue dont il faut à tout prix empêcher la consommation. Par exemple, en 1937, une loi, adoptée sur tout le territoire américain, se prononce contre la légalité de la consommation du cannabis. Cette loi porte le nom de " Marihuana Tax Act ".

Citation :
Il y a quelques temps déjà, le débat pour la légalisation de cette plante à des fins thérapeutiques a refait surface. Les gens atteints du SIDA comme ceux souffrant d'un cancer, prônent les bienfaits de cette plante, ses effets antivomissifs et apaisants face à la chimiothérapie. Peut-être sommes-nous à la veille d'ajouter un autre chapitre dans la longue et passionnante histoire du cannabis.

Aucun deces au niveau du cannabis
et trop de deces a cause de la cigarette et alcol
Tous SA POUR DIRE QUE LE CHANVRE OU CANNABIS SA DATE PAS DE MAINTENENT LES ANNEES AVENCE ET NOTRE MATALITER RECUL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouxblanc
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m


Masculin
Nombre de messages : 295
Age : 55
Localisation : Granville {manche}
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Dim 19 Fév 2006 - 16:23

mais vous devener fous lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richton
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1121
Age : 34
Localisation : 92 LA OU SA CRAME
Jeu préféré : HEU TOUS
Loisirs : cramé la voiture a shino
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Dim 19 Fév 2006 - 18:19

mais ils sont fou c dt ba pour la peine je v en roulez un gigantesque lool Spliff Spliff HéHé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunders
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 28
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mar 21 Fév 2006 - 5:02

Faite comme moi


TOUCHEZ PAS A CETTE MERDE


PS: Moi pas besoin de splifff de join ou d'otre JE suis a l'OUEST DE NAISSANCE lol! lol!

MAIS VIVE L'alcoll quand meme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S@gitt@ire
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1206
Age : 36
Localisation : Au fond à droite !!!
Jeu préféré : BF 2 !
Loisirs : Faire chier les gens sur TS !
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mar 21 Fév 2006 - 15:40

Sunders, t'as été bercé trop près du mur à ta naissance Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmokaZ
Invité
avatar


MessageSujet: oooOOOO   Mar 21 Fév 2006 - 16:14

Perso gt un fumeur de cannabis !!! je parle donc de ce que je connais

J' ai dabord fumé la clup pour faire comme tout le monde, en est venu à fumer du cannabis pour faire comme mes pots.

Trés vite j' y ai pris gout, trés trés vite méme, je fumé avec mes pots mais aussi tout seul, dans ma chambre ou derriére chez moi, é vi valais mieux pas que mes parents me surpréne à l' époque.

Bon v fer bref, cette merde détruit les neurones, elle te rend parano et t' enléve tout motivation. Je parle de ce que je rescenté. J' ai gaché mes études d' infirmier à cause de çà, j' était un brillant éléve et chui devenu un vrai délinquant ( dans ma période 16-19 ans ) du coup g obtenue un bac commerce de merde qui me sert a rien puis que là jvais entré a l' école de surveillant pénitentier, et kil m' ont demandé juste la photocopie de mon bepc... bref

J' ai arrété cette merde, et j' en suis fiére, perso ma vie à changé...

Résultat : à ui je m' éclaté, gt stone a longueur de journé, gt insoucient...

à ui g gaché mes études, g perdu la femme de ma vie, g faillit perdre ma famille.

Je parle en connaissance de cause, ne touché jamais à çà...( perso, rien k me réimaginer fumer un joint çà me donne envis de gerber ) aprés je n' ai rien contre les fumeurs de kana, font ski veulent sont libre, tant kil ne fume pas à mes cotés m' en branle

Reste plus k arréter la cigarette, mais çà c une autre paire de manches.

Ps : çà y est bf2 marche nikel chrome, youpla op
Revenir en haut Aller en bas
Squ@LL
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3847
Age : 44
Localisation : Athis-Mons 91200
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mar 21 Fév 2006 - 19:13

heu smok un peut facile de dire que c'est la faute du cheat que tu a loupé
perso je fume depuis que j ai 16ans je suis pas du tous parano mais vraiment pas du tous
ceux qui on ce genre de prob son deja des personne parano avant de bedave
apres pour les cours j ai entrepris un tronc commun (1er parti brevet d etat) sur l année derniere et je fumais pareil c'est pas pour sa que j ai arreter .et je peut te garantir que c'est pas une parti de plaisir tous ce k il y a a apprendre loll
si t motivé a faire un truc meme avec du bedo tu le fait, je suis d accord que sa demotive un peut mais faut ce sortir les doigt du cul un peut
je trouve que c'est trop facile de dire c'est la faute de sa si j ai pas reussi
c'est juste trouver un pretexte a des erreur commise par soi meme
enfin en tous cas ,j ai pas tous lu parce que y en a trop loollll
mais il me semble que en hollande le cheat a tjs ete la et il n ont pas plus de probleme que sa avec ,donc tous sa c'est des conneries
si vs voulez fumer des pete vous genez pas
enfin perso c'est ce que je fait, et je viendrai pas dire que c'est la faute du cheat si je loupe des choses , trop facile a dire
et pour la clope c'est encore plus de la merde car tu te nike la santé pour du vent
au moin quand tu fume un pete tu c'est pourkoi tu te defonce la santé pour etre def lolllll
ba heureusement que tu vien pas au lan parce que tu en aurai pris de la fumé de cana lollllll
une derniere chose je peut te dire que j ai tester pratiquement tous les types de drogue et je ne suis pas devenu pour autant un tox ou un rater
donc sa prouve bien que c'est toi ki fait ta vie et pas une substance ilicite lollll
et pour la femme de ta vie si elle ta quitté pour sa et bien ce n etait pas la femme de ta vie tous simplement ,une meuf ki t aime te prend comme tu es et n essaye pas de te changer
apres elle peut te filé un coup de main pour arreter mais elle ne te quitte pas
donc arrete de pleurer lolllll si je te raconte ma vie ta pas fini de pleurer et c'est pas a cause du cheat moi
tien pour la peine je m en roule un a ta santé lol! lol!

_________________


BF2 Stats von SquaLL.DreamTeam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamteam.verygames.net/
Sl!ff*
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mar 21 Fév 2006 - 22:19

et bien tien moi aussi j'en roule un a votre santé. Mon meilleur pote disait c'est cool que tu est arreter le chit car il y en a si peut et on est si nombreux alors suivez tous se dictons comme ca y en aura plus pour moi ahahahah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmokaZ
Invité
avatar


MessageSujet: Re Cannabis   Mar 21 Fév 2006 - 23:19

lol mais qui te dit que je pleur sur mon sort !!!!

Je parle de mon expérence, c' est vrai que c facile d' accuser le cheat pour mes exam...je l' avou, quelques potes qui fumaient avec moi ont trés bien réussit leur exam...et ils fument toujours. Je te raconte ce qu' il c' est passé pour moi et certainement pour d' autres personnes. Chaque personne peut réagir différemment aux cannabis, bah moi d' origine paillasse, je l' était encore plus. c pas seulement a cause du cannabis que g caché mes exam...mais en grand partie ( encore une fois, je parle pour moi !! )

Aprés comme sur la fin de mon post précédent, m' en fou si vous fumez des bedos, c' est qu' à priori çà n' altére pas vos facultés, et je dit t' en mieux, quelle chance ! moi perso çà m' as pas réussit, mais dans un sens si jamais débave je srai tétr pas ou je suis ojourdhui !! et je ne me plein aucunement de ma situation actuelle !! donc aucun regret.

Ps : chacun son opignon...c pas parceque vous vivez une expérience dans votre propre contexte qu' est votre vie, que tout le monde vie la meme choz.
Revenir en haut Aller en bas
Squ@LL
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3847
Age : 44
Localisation : Athis-Mons 91200
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mar 21 Fév 2006 - 23:51

je suis d accord avec la fin de ton post smok ,personne n est pareil, et on ne vie pas tous les meme chose heureusement car sa serai bien ennuyeux lol!
et le cheat n est en rien de l echec de certaine personne ,c'est tous ce que je dit
apres il est vrai que sa n a pas tjs des effet benefique sur toute les personne
mais sinon c'est un discours qui pourrai durée tres tres longtemps tout le monde a son avis Laughing

_________________


BF2 Stats von SquaLL.DreamTeam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamteam.verygames.net/
Sl!ff*
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mer 22 Fév 2006 - 2:43

bon ok puisque ca ce passe comme et bien j en roule un autre et toc !!! Spliff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mortescouilles
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 550
Age : 44
Localisation : nantes
Jeu préféré : Artisan d art
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mer 22 Fév 2006 - 11:49

Le tabac tue Suspect Evil or Very Mad Suspect Evil or Very Mad

Le canabis tue ? noooooooooooon !

Mais le tabac tue Suspect Evil or Very Mad Suspect Evil or Very Mad

Bon bin ya plus ka fumer pure bounce Laughing bounce Laughing bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artshome.free.fr
Squ@LL
Dre@mTe@m
Dre@mTe@m
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3847
Age : 44
Localisation : Athis-Mons 91200
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   Mer 22 Fév 2006 - 22:44

oui c est la meilleur solution que de la pure lolllll

_________________


BF2 Stats von SquaLL.DreamTeam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamteam.verygames.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: c' est un scandale on empoissone notre jeunesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
c' est un scandale on empoissone notre jeunesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les génériques de notre jeunesse
» ces petites choses qui nous rappelent notre jeunesse
» notre jeunesse les vieux
» Les instruments de musique de notre époque
» La jeunesse de Khassim Al-Rakim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Dre@mTe@m :: Espace public :: Coffee-Shop.-
Sauter vers: